Mon top chansons 2013

image

Et voilà le top des chansons qui m’ont le plus accompagnées cette année. Logiquement en premier, on retrouve LA chanson qui m’a hanté sans cesse.
N’oubliez pas que tous les titres de chansons sont cliquables afin de pouvoir les découvrir vous aussi.

1) Julia Holter - Maxim’s I
Véritable palindrome musical, le lyrisme dans toute sa splendeur, les instrumentaux qui nous emmènent au 7ème ciel … bref, magique.

2) Fort Romeau - Your Light

3) Still Corners - The Trip

4) Factory Floor - Fall Back

5) Cults - High Road

6) Still Corners - Hearts of Fools
7) YACHT - Second Summer*
8) Opale - Sparkles and Wine
9) Chvrches - The Mother We Share
10) Psychic Twin - Dream State

11) Noisia - Mundus Theme
12) Disclosure - White Noise
13) Fuck Buttons - Sentients
14) Opale - Les Champs Magnétiques (Luminous)
15) Ela Orleans - Light at Dawn*

16) Mykki Blanco - Haze.Boogie.Life*
17) Emika - She Beats
18) Tomorrow’s World - Drive
19) Sally Shapiro - Sundown
20) La Femme - Packshot

* : morceaux pas tout à fait de cette année mais de par leur découverte tardive ou leur sortie très proche de 2013, je me permets de les mettre tout de même.

——

Et pour finir, l’album qui n’est pas de 2013 que j’ai le plus écouté … en 2013 : Lights & Wires de Black Sun Empire (Drum&Bass/Darkstep - 2010).
http://www.deezer.com/album/6028251

Une succession de titres efficaces alternant entre D&B, dub, indus, ou même electro assez dark, cet album est un vrai plaisir entre son ambiance propre de la SF ou même quasiment dystopique ou tout simplement pour son côté dynamisant.

image

Voilà, 2013 c’est bientôt fini, j’espère que ces tops vous permettront de faire de bonne découverte, pour vous accompagner à votre tour aussi :)

Bonne fin d’année!

Mon année musicale 2013

Retour sur cette année en demi teinte en ce qui me concerne avec le top albums, concerts, les déceptions et le coup de coeur. Le top chansons viendra prochainement.

J’en profite pour annoncer le retour à des publications plus régulières sur ce blog. Fini les posts faciles de vidéos youtube sur Facebook.

1) Julia Holter – Loud City Song
image

M’ayant déjà conquis deux années de suite, Julia Holter enfonce définitivement le clou avec cet album. S’inspirant d’une nouvelle de l’écrivain Colette, elle continue de tisser et de manipuler son univers atypique et avant-gardiste, voguant avec talent entre électronique, jazz, pop, classique, expérimental et ambient. L’album, hétérogène mais toujours cohérent, joue avec nos sens, notre perception … on finit émerveillé.

Pis mince, coupons court, j’ai frissonné de nombreuses fois, j’ai même pleuré (et oui) aux cours de mes nombreuses écoutes de Maxim’s I. Ce n’est pas tous les jours que je découvre des morceaux qui en sont capables. Ça ne m’est pas arrivé depuis The Great Below de Nine Inch Nails.
On tient l’héritière de Kate Bush, je vous l’assure.
Top 3 titres : Maxim’s I / This is a True HeartHorns Surrounding Me

2) Still Corners – Strange Pleasures
image

Après leur excellent premier album Creatures of an Hour, très long en bouche, celui-là m’a causé un peu les mêmes problèmes que son prédécesseur. Il faut persister pour en découvrir toutes les saveurs, et sincèrement, ça en vaut le coup : c’est l’explosion en bouche. Même si on regrettera quelques chansons inégales vers la fin, on se laisse emporter par les mélodies exquises et le chant divin autour de ces plaisirs étranges et paradoxaux que sont les sentiments.

Top 3 titres : The Trip / Strange Pleasures / All I Know

3) Girls Names – The New Life
image

En voilà un album qui fait souffler dans nos têtes un vent de cold wave. Basse vrombissante, arpèges clairs et voix d’outre-tombe… Si leur style n’est pas, en soi, révolutionnaire, force est de reconnaître qu’ils font leur travail à merveille, avec un album sublimement cohérent et référencé. Un petit voyage dans le meilleur du post punk d’antan.

Top 3 titres : Pittura Infamante / A Second Skin / Hypnotic Regression

4) Wavves – Afraid of Heights
image

Je me contenterai de citer la review de Vice à son sujet : « Vous saviez ce que foutait Wavves ces derniers temps ? Il vient de signer chez Warner et sort les bons morceaux que NOFX a oublié de faire ces quinze dernières années. »

Tout est dit.
Top 3 titres : C’est un album punk, ça s’écoute d’un trait !

5) The Knife – Shaking the Habitual
image

Il n’y a pas à dire, cet album porte très bien son nom!

Chaque morceau a son ambiance, son thème et surtout, ose ! Finis les morceaux pop et dansants ; le groupe évolue, effectue la synthèse d’eux-mêmes et de leurs side-projects pour cette fois-ci nager un peu dans le fourre-tout punk aux larges influences industrielles.
Même si c’est sûrement leur album le moins accessible, il continuera à vous étonner à chaque écoute, soyez-en sûr!

Top 3 titres : Old Dreams Waiting To Be Realized / Cherry on Top / Stay Out Here

6) Blue HawaiiUntogether (Dream pop/Chillwave)

7) DisclosureSettle  (House / Future Garage)

8) Arctic Monkeys - AM (Rock indé)

9) Octo Octa – Between Two Selves(Deep House)

10) Queens of the Stone Age - …Like Clockwork (Rock alternatif)

11) Opale L’Incandescent (Synthpop)

12) Nine Inch Nails – Hesitations Marks (Rock Industriel)

13) Savages - Silence Yourself (Post Punk)

14) Thee Oh Sees - Floating Coffin (Garage Rock)

15) Daughter - If You Leave (Indie Pop)

Mentions Spéciales :  Granville - Les Voiles (Pop française Indé) / La Femme - Psycho Tropical Berlin (Rock New Wave Surf) / I Am Legion - S/T (Hip Hop Dubstep) / Fuck Buttons - Slow Focus (Electro Noise) / Chvrches - The Bones of What You Believe (Pop Indé)

Top concerts :

1) Ryoji Ikeda @La Criée, Marseille
2) Duchess Says @Pantiero, Cannes
3) !!! @Rock en Seine, St Cloud
4) Liars @Cabaret Aléatoire, Marseille
5) The Procussions @Marsatac, Marseille
6) JC Satan @Paloma, Nîmes
7) Melody’s Echo Chamber @Poste à Galène, Marseille
8) Mac de Marco @Paloma, Nîmes
9) Nine Inch Nails @Rock​ En Seine, St Cloud
10) La Femme @Jas Rod, Les Pennes Mirabeau

Déceptions de l’année :
- L’ambiance d’I Love Techno France 2013.
- Le peu de concerts proposés et qui m’intéressait dans la région après Septembre, et l’impossibilité de bouger beaucoup sur Paris, ce qui a fait que j’ai vu bien moins de concerts cette année par rapport à 2012 et 2011 (moitié moins…).
- Pas emballé du tout par le dernier Front Line Assembly, mon groupe préféré pourtant.
- Reflektor d’Arcade Fire…
- Me pas avoir pu voir Julia Holter, comme beaucoup d’artistes que j’ai adoré cette année qui ne passent pas dans le coin.

Artiste coup de Cœur: Nik Colk Void/Factory Floor

image

Dans la lignée de Throbbing Gristle et de New Order, ces gens là ont sorti cette année leur premier album, qui, bien que trop inégal encore, me donne de grands espoirs pour la suite, surtout au niveau de Nik Void, qui a déjà collaboré avec brio avec Cosey Fanni Tutti et Chris Carter de … Throbbing Gristle justement.

Un groupe et une artiste à suivre donc!

Noisia - Devil May Cry Soundtrack Sample

Content d’apprendre que Noisia, producteur de Drum&Bass/Dubstep, travaille sur la BO du futur jeu vidéo Devil May Cry. DMC sera le reboot de la série où l’on suit les aventures de Dante, un demi démon chasseur de démon très classe. Très désinvolte également, dante est un personnage très charismatique tuant des démons par centaines avec son épée, ses pistolets et son fusil à pompe le tout dans des tas d’accrobaties. Bref un pur jeu d’action dont je recommande les épisodes précédents.

On y retrouvera aussi Combichrist (le combo avec noisia, j’adore). Rien que la BO promet donc!

Et pour info Noisia est annoncé pour le festival marseillais Marsatac qui se déroulera fin septembre au Dock des Suds. A ne pas rater!

Explosions in the Sky - Trembling Hands



Trembling Hands by Explosions in the Sky
Les stars texans du rock instrumental  sont de retour avec un nouvel album nommé Take Care, Take Care, Take Care qui sortira le 26 Avril; en photo c’est la pochette prévue. Trembling Hands que vous avez en écoute ici sera le premier single de cet album.

Explosions in the Sky - Trembling Hands

Trembling Hands by Explosions in the Sky

Les stars texans du rock instrumental  sont de retour avec un nouvel album nommé Take Care, Take Care, Take Care qui sortira le 26 Avril; en photo c’est la pochette prévue. Trembling Hands que vous avez en écoute ici sera le premier single de cet album.

Fever Ray - The Wolf
60 299 lectures

Fever Ray - The Wolf

Nouvelle chanson de Fever Ray, le projet solo de Karin Dreijer Andersson de The Knife, nommée The wolf qui sera présente dans le futur film Red Riding Hood réalisé par Catherine Hardwicke (Twilight, Thirteen). Toujours aussi hanté que d’habitude.

 

Holy Fuck, c’est un clip avec plein de chats dedans que j’avais posté il y a quelques semaines.

Ici c’est une interview (avec des morceaux de live pour vraiment découvrir) faite par le site “The Drone”.

Ca parle d’electro, de psychédélisme, de son groupe, etc… c’est vraiment intéressant.

Oui c’est la mode de 2010, le psychédélisme, certains d’entre vous doivent penser que c’est un peu trop d’ailleurs, comme le lo-fi (avec à son extrême la witch house apparue cette année). Plein de son, des distorsions, wow c’est trop cool au point que ça en devient ridicule. Soit, chacun son avis là dessus, moi ça me déplait pas, au contraire, c’est une mouvance plus intéressante que ce que l’on a pu avoir parfois certaines années (bon la new rave c’est cool quand même), et j’aime ce que Brian Borcherdt en dit à ce sujet d’ailleurs.

The Sixty One, un très bon site musical à découvrir d’urgence

 

Un site qui vous présente de façon aléatoire un artiste musical. Si celui ci  vous plait, vous pouvez garder ses morceaux en favoris ou dans des playlists, sinon vous « nexter » et le site vous en proposera un autre. Pour l’instant, ceux qui ont l’habitude de Last.fm doivent me dire : “Cool Story Bro! Et alors ?”

The Sixty One propose un visuel du groupe qui s’affiche en plein écran et pendant que la chanson passe, des informations sur le groupe apparaissent, comme leur bio, des photos ou leurs prochaines dates. Donc c’est joliment présenté, plus pratique que la radio Last.fm sur le coup. Mais je peux vous certifier après de nombreuses sessions, que le site propose vraiment de la bonne musique, ça s’enchaîne bien (pas de changements de style brutal) et j’ai découvert pas mal d’artistes/groupes. Donc du tout bon.

-> http://www.thesixtyone.com

Mais ce n’est pas tout, The Sixty One ce n’est pas juste une radio aléatoire en streaming de plus, améliorée, c’est le premier site musical RPG (pour Role Playing Game, soit jeu de rôle). En fait le site propose de l’interactivité par des quêtes à accomplir si on le désire.

Je ne vais pas m’étendre plus ici, aller voir les explications sur l’article qui en parle très bien sur le lien çi dessous:

http://www.paperblog.fr/2187915/the-sixty-one-le-premier-site-musical-rpg/

Voilà et bien sûr, de bonnes découvertes, si vous revenez ici, c’est un peu pour ça je l’espère :)

Zola Jesus & L.A. Vampires - "Bone is Bloodstone"

Aujourd’hui, on va aller dans le mystique, le gothique et surtout parler de Zola Jesus. La vidéo que vous avez au-dessus, c’est un duo avec une des membres du groupe Pocahaunted. Collaboration qui a sorti un EP de 7 chansons, qui sonne très (mais ça reste mon avis) Witch House, un des courants musicaux ultra bizarre qui a émergé cette année. J’aime beaucoup cette chanson, lugubre à souhait. L’écouter dans des endroits sinistres des Everglades en Floride, j’ai testé! Ça le fait!

Avec ses faux airs de fantôme japonais mâtiné de prêtresse gothique en pré-retraite, la jeune Américaine Zola Jesus, Nika Roza Danilova de son vrai nom,n’en est pas moins talentueuse. Au printemps 2009 sortait un premier LP New Amsterdam : claque musicale indéfinissable cataloguée sous le terme étrange de “shitgaze”. Très vite tout le monde s’accorde pour ériger la demoiselle au statut de descendante directe de l’admirable Siouxsie Sioux. Et oui encore, décidément ça doit être le rêve de tout amateur de musique de trouver sa succession… Il faut dire, que l’on retrouve dans les compositions de la jeune femme un chant (les caractéristiques vocales, les tics surtout) et une atmosphère gothique new-wave qui ont fait le succès de la grande Sioux dans les 80′s et 90′s.

En mars dernier, Zola Jesus nous proposait l’EP Stridulum avec pas moins de 6 morceaux aux ambiances toujours pesantes portés dorénavant par un chant plus assuré ; se révélant ainsi d’une efficacité redoutable. Personnage étrange cette Nika/Zola Jesus, elle oscille entre  l’artiste sombre à la maturité vocale époustouflante et la jeune fille américaine aux simples joies estudiantines de ses réussites à  l’Université du Wisconsin. En complément des ascendances pseudo-gothiques qu’on lui trouve, il y a aussi dans les morceaux de Zola Jesus, et surtout dans leur interprétation, les mêmes  atmosphères mélancoliques et poignantes qui faisaient tout le charme des regrettées The Organ.

Puis à la rentrée, arrive Stridulum II, mais pas ce n’est pas un EP, c’est l’album. Il compte 9 pistes : les 6 qui étaient déjà présentes sur l’EP auxquelles s’ajoutent trois morceaux inédits. Elle a fait un malheur (médiatique) où les journaux spécialisés ont sorti leurs plus beaux qualificatifs pour l’accueillir. D’ailleurs Stridulum II est classé 7ème dans le classement 2010 de NME. Pas mal !

Pour finir le petit myspace : http://www.myspace.com/zolajesus et une vidéo d’elle, en solo, pas comme la première au-dessus.

Des sérénades et des sérinettes pour Klima

Klima, c’est une française habitant à Londres, Angèle David-Guillou de son vrai nom, qui nous sort son 2ème album qui s’intitule Serenades & Serinettes.


Serenades & Serinettes (sorti le 22 Nov 2010) procède à un ambitieux et séduisant mélange d’instruments acoustiques et orchestraux, de synthés analogiques et de percussions foisonnantes - le plus souvent joué par Angèle elle-même et décoré avec sa voix séduisante et teintée de mélancolie. Ses chansons s’attardent sur des questions à la fois profondément personnelle (“Father”) et naïvement universelle (“Things Get Better With Time”) tout en allant à travers les styles, un vrai balayage, un petit orchestre de chambre automatique de “French Mittens” à la ballade Grand Guignolesques “By My Side”, la pop lumineuse de “Sing To Me”, l’évanouissement, l’angoisse existentielle de “In My Room” à la très rythmée “Orffans”.

Un tour de force d’instrumentation live et d’expérimentation au service de composition restant accessible, Serenades & Serinettes est une preuve indéniable d’un talent unique et envoûtant, qui sans crainte, repousse les limites musicales. D’ailleurs,  son album éponyme “Klima” paru en 2007 avait eu de très bon retour (On pouvait lire “Un début que tous les fans de Cocteau Twins, de Björk à ses débuts, Nina Persson ou The Knife devrait acheter, s’ils ne l’ont pas déjà”, dans le Times).

Voilà, en clair, un très bonne découverte pour moi, je vous invite à aller l’écouter.

http://www.myspace.com/contactklima