ANBB - Mimikry (2010)

ANBB, c’est la rencontre de deux figures exceptionnelles des musiques postindustrielles : d’un côté Alva Noto/Carsten Nicolai figure de proue d’une musique électronique hautement graphique et corrosive ; de l’autre, Blixa Bargeld, dandy fantasque et meneur historique des aventuriers sonores d’Einstürzende Neubauten. Mais ANBB, c’est surtout une expérience de l’instant, un télescopage entre deux identités artistiques fortes, nourrie des thématiques chères à chacun des protagonistes : d’une part, la mélancolie abstraite, l’humour poétique, les jeux d’improvisation et de mise en boucles live de Blixa ; de l’autre, les motifs répétitifs, les fréquences mécaniques mâtinées de click’n’cuts de Carsten Nicolai. 

02. anbb - one by post-hebe-phrenique

Quelques semaines après leur premier EP “Red Marut Handshake”, le duo nous offre Mimikry, dix titres où la voix et l’électronique s’épousent, se complètent à merveille. Les cris perçants de Blixa Bargeld ou à l’inverse sa voix susurrée se glissant avec ambivalence dans les atmosphères digitales mortifères tissées par Alva Noto. Un premier album plein de titres forts, de l’énergie de “Ret Marut Handshake” et “Once Again” à la lancinante beauté de “Bernsteinzimmer” et “One” en passant par des chansons surprenantes comme “I Wish I Was A Mole In The Ground”, tout est doté d’une vraie puissance force d’évocation, d’un lyrisme sublime.

C’est plus qu’un simple duo, c’est une fusion parfaite. ANBB, c’est un projet aventureux, novateur, c’est à écouter!

Ma chanson préférée du duo :

Et là, une démonstration du talent vocal de Blixa Bargeld :